MEXIQUE

Mexico: activités

Pin
+1
Send
Share
Send

Le Mexique ne peut pas être appelé une destination standard pour les touristes en provenance de Russie, mais si vous voyagez à travers les pays, pourquoi ne pas visiter ici aussi? C'est avec de telles pensées que j'ai pris l'avion pour Mexico, où les aventures sans fin ont commencé.

Première impression


Le moyen le plus simple et le plus rapide d'être au Mexique est de prendre un vol direct de Moscou à Mexico. Mais même dans ce cas, vous devrez passer environ 13 heures dans le ciel, vous devez donc être patient, diverti et lire comment survivre à un tel test en général, en tenant compte d'un décalage horaire considérable.

Un fait immédiatement intéressant est que la permission d'entrer dans le pays peut être obtenue sur le site officiel, mais cela n'est pas nécessaire s'il existe, par exemple, un visa Schengen avec assurance. Et ici, après avoir passé toutes les procédures requises pour l'aéroport, la première surprise vous attend - c'est la météo.

Mon voyage a eu lieu en août, quand, comme vous le savez, au Mexique il y a de la chaleur. Mais il s'avère que la capitale est située à une altitude élevée, de sorte que chaque nuit, la température ici tombe à 10-15 degrés et ne se réchauffe que vers midi. En d'autres termes, si l'arrivée se fait tôt le matin ou tard le soir, un pull chaud ou une veste légère ne sera pas superflu.

Que voir à Mexico

Chapultepec - Un nom connu de tous les amateurs d'émissions de télévision mexicaines. C'est ici, dans le parc central, que se déroulent les rencontres romantiques et les rendez-vous secrets. Fait intéressant, dans ce cas, le parc n'est pas seulement une île de verdure dans une ville de plusieurs millions d'habitants avec quelques animations standard pour les enfants et les adultes.

À Chapultepec, vous pouvez trouver un zoo assez grand avec entrée gratuite, ainsi que monter au vrai palais, qui servait autrefois de résidence officielle aux dirigeants locaux. Ici, cela ne vous rappelle pas que vous êtes dans une ville moderne, donc les gratte-ciel et la circulation intense en quittant le parc sont un peu stupides.

Pour rejoindre la vieille ville et les principales attractions, il suffit d'aller au Paseo de la Reforma et de continuer tout le temps. Si vous avez des doutes sur l'exactitude de la direction choisie, les pointeurs vous aideront toujours.

Parmi les endroits intéressants d'un point de vue historique, d'une importance particulière sont: la cathédrale, le palais national et le palais des beaux-arts. Mais ils ne diffèrent pas tous à grande échelle, l'inspection ne prend donc pas beaucoup de temps. Le reste des sites touristiques de Mexico, pour la plupart, appartiennent au monde moderne ou sont représentés par des musées, ce qui pour moi n'est pas essentiel. Il a donc été décidé d'arrêter l'étude de la capitale à ce moment agréable et de faire attention aux délices gastronomiques.

À propos de la nutrition

Le premier jour au Mexique, j'ai eu l'impression que les gens qui n'aiment pas le fromage et les épices ne devraient pas aller ici car ils sont partout - même le pop-corn est problématique à trouver sans fromage, sans parler des autres plats.

Il s'avère que répéter un vrai plat mexicain est très difficile, car chacun a sa propre base, sa garniture, ainsi qu'une sauce spéciale, dont la composition peut comprendre une douzaine d'ingrédients. De nombreuses recettes ont été transmises dans les familles depuis des décennies, et à différents endroits, le même plat est servi différemment.

À propos du métro

Pour vous rendre dans des régions reculées du Mexique, vous pouvez appeler un taxi, utiliser les transports terrestres ou souterrains. Avec un taxi, tout est clair, mais cher. Les bus circulent en abondance, mais l'anglais n'est pas le bienvenu ici - la plupart des noms sont en espagnol. Par conséquent, le métro est le moyen le plus rapide de se rendre du point A au point B, surtout aux heures de pointe.

Ce qui est surprenant, c'est le nombre de stands de nourriture. Il y a des collations locales traditionnelles et des fast-foods de renommée mondiale à chaque station, donc si vous voulez soudainement à mi-chemin prendre une collation, vous n'aurez pas à chercher un endroit approprié pendant longtemps.

La plupart des stations sont accompagnées non seulement du nom en espagnol et en anglais, mais aussi d'une image. Il s'avère que les images ont été spécialement inventées pour la population analphabète, car seulement au Mexique il y a 4%, soit environ 1 million de personnes.

Et la dernière et la plus importante chose que vous devez savoir sur le métro - des wagons séparés pour hommes et femmes. De plus, la séparation n'est pas seulement une caractéristique, comme par exemple aux EAU, mais directement sur les wagons. Cela a été fait tout d'abord pour les femmes afin qu'elles ne deviennent pas victimes de harcèlement, donc s'il semble que la voiture dite "masculine" soit plus libre, vous pouvez y aller aussi, mais les hommes sont strictement interdits d'accès au compartiment pour le beau sexe et les enfants.

Cette règle est vraie non seulement pour la population locale, mais aussi pour les touristes, donc lors d'un voyage, un couple devra soit se séparer, soit accepter un grand nombre de points de vue intéressés. Bien que les couples itinérants expérimentés disent que lorsqu'un homme accompagne une femme, le nombre de personnes qui souhaitent lui montrer leur emplacement est fortement réduit.

Acapulco

Quelques jours suffisent pour se familiariser avec les principales attractions de Mexico et passer à autre chose. La ville balnéaire la plus proche - Acapulco - était autrefois un endroit où les stars de renommée mondiale se reposaient. Mais la sombre séquence de l'histoire, y compris la mafia et la drogue, a rendu Acapulco inhabité. Ce n'est qu'au début du 21e siècle que l'ordre est revenu dans les rues et que les touristes ont recommencé à partir en vacances, et les Mexicains - le week-end.

Si vous ne sortez pas de l'hôtel, il peut sembler qu'Acapulco n'est pas différent des autres villes balnéaires. La même couleur se manifeste sur les plages locales. Assez inhabituel, mais on a l'impression que tout le monde va à l'eau pour un pique-nique, et afin de ne pas emporter de nourriture avec eux, il y a beaucoup d'endroits où les fruits de mer frais sont cuits en plein air.

Il convient de mentionner que les prix des huîtres et des crevettes roses peuvent être encore inférieurs au coût d'un gros hamburger chez McDonald's, et les fruits frappent par leur goût et leur arôme riches. En général, si vous n'êtes pas une personne délicate et que cela ne vous dérange pas de manger un repas préparé dans une cuisine non stérile, la plage d'Acapulco est le meilleur endroit pour cela.

Pyramides mayas

Ce n'est un secret pour personne que le Mexique est le berceau des Indiens mayas, donc visiter ici et ne pas regarder les grandes pyramides serait un oubli impardonnable. Soit dit en passant, pour cela, il n'est pas nécessaire d'aller à Chichen Itza pour les plus célèbres d'entre eux, car des traces de l'époque passée peuvent être trouvées dans presque tous les États.

En direction de Puebla, il est facile de trouver la pyramide - ne manquez pas le virage vers le complexe de Cholula, où se trouve la plus grande création de la tribu indienne. Vous pouvez regarder la pyramide non seulement de l'extérieur, mais aussi de l'intérieur, et il vaut mieux ne rien dire de superflu - le complexe est conçu de telle sorte que l'écho se propage dans toute la pièce et peut être entendu même dans les coins les plus reculés.

Le seul inconvénient du complexe est le manque de guides anglophones. Si vous ne connaissez pas l'espagnol, il vaut mieux apprendre vous-même toute cette splendeur - ce sera moins cher.

Oaxaca

En général, si le but du voyage est des vacances gastronomiques, le Mexique est le meilleur pour le voyageur, mais vous devez avoir un estomac fort, aimer la viande et la nourriture épicée. Et la capitale de toute cette splendeur gastronomique est la ville d'Oaxaca.

Il faut près de 5 heures pour arriver à destination de Mexico, et la première chose qui attire votre attention est la différence entre la ville et la capitale:

  • Il y a de petites maisons lumineuses dans les rues,
  • Églises catholiques classiques avec la gravité inhérente à l'Europe,
  • Discours en anglais.

Il s'avère que de nombreux Américains vivent à Oaxaca après leur retraite pour la beauté et la tranquillité. Et cet endroit est parfaitement adapté à une telle description.

En arrivant ici, vous devez absolument visiter le restaurant Los Danzantes et essayer le plat local traditionnel "mole negro", en le lavant avec du mezcal - une boisson à base de jus d'agave, qui a d'abord été obtenue ici. Dans les bars, vous pouvez trouver de nombreux cocktails intéressants, et bien sûr, ils seront à base de mezcal.

Cochimilco

Une autre ville incroyablement belle qui peut renverser la vue traditionnelle du Mexique est Sochimilco, autrement appelée la Venise mexicaine. Au 10ème siècle, c'était un petit village où les Aztèques ont commencé à construire des canaux. Bientôt, des maisons sont apparues près de l'eau, puis une ville entière, qui en termes de beauté et d'ambiance fait une sérieuse compétition à la ville la plus romantique d'Europe.

Il y a un endroit intéressant à Sochimilco - la place Garibaldi, où se trouve le musée de la tequila et les musiciens de rue donnent une idée. Contre paiement, ils interpréteront une chanson sur commande, et le nombre d'artistes dépendra du montant qui leur sera transféré. Ici, il est temps d'acheter une bouteille d'une boisson traditionnelle en cadeau et de rentrer chez vous pour partager vos impressions vives et revenir au Mexique, après avoir préparé une liste d'endroits à visiter et resserré l'espagnol parlé.

La capitale du Mexique est Mexico

Mexico, la plus grande ville hispanique du monde, fondée par les Aztèques comme Tenochtitlan sur l'île salée Lac Texcoco dans la vallée du centre du Mexique entre plusieurs collines volcaniques en 1325. Arrivée en 1519 conquistadors dirigée par Hernan Cortes ont été stupéfaits par la taille, la beauté et la structure ordonnée de Tenochtitlan, qui, cependant, ne les a pas empêchés de détruire la cité-état aztèque et d'ériger sur ses ruines un nouveau centre politique et économique, des siècles plus tard, devenant une métropole grandiose, où la richesse du patrimoine et des traditions historiques et culturelles est combinée avec la modernité le rythme de vie rapide.
Visite guidée de Mexico en russe sur ce lien

Place de la Constitution à Mexico. Mexique

Centre historique de Mexico

Centre historique de Mexico - Entité UNESCO et l'un des plus beaux endroits du monde, où chaque place, rue et marché peut raconter à des centaines de légendes l'existence presque 700 ans de la ville. Ici vous trouverez la plupart des attractions et des musées les plus intéressants de Mexico. Place de la Constitution , est la place principale de la ville, la deuxième plus grande au monde, et est également considérée comme le centre géographique du Mexique.

Le monde antique des Indiens. Peinture de Diego Riviera 1929

Zocalo à Mexico

Territoire de Zocalo Tenochtitlan servait également de centre administratif et religieux. En 1978, lors de l'installation électrique, à côté du Palais National et de la Cathédrale, des images de la déesse de la lune ont été découvertes. Koyolshauki, après quoi une partie du bâtiment a été démolie et les fouilles ont commencé Temple Major - pyramides avec deux temples dédiés au dieu de la guerre Witsilopochtli et le dieu de la pluie Tlaloku. Dans 8 salles du Temple of Major Museum, inauguré en 1987, l'histoire et la culture de Tenochtitlan sont présentées à l'exemple de nombreux artefacts, dont le monolithe Koyolshauki, sculptures, boules, masques funéraires.

Place des Trois Cultures à Mexico. Mexique

L'espace des trois cultures

Le quartier remarquable du centre historique est Place des Trois Cultures, dans son bâtiment démontrant les étapes préhispaniques, coloniales et modernes de développement de la capitale mexicaine. Au temps des Aztèques, ce lieu s'appelait Seulement et a servi de marché essentiel. En 1527, les conquistadors ont détruit les temples indiens et les locaux commerciaux et construit une église sur leurs ruines et Monastère de Santiago.

Place Mariachi

Des places non moins impressionnantes de la ville - Plaza Garibaldi, le standard de la culture populaire mexicaine et de la musique mariachi, Plaza Santo Domingooù se trouvait le palais de l'empereur aztèque, Place Manuel Tolsaentouré de bâtiments historiques monumentaux avec une sculpture du roi espagnol Charles VI au centre, et Plaza de la Ciutadella, un lieu de rencontre pour les amoureux du danson cubain.

Paseo de la Reforma à Mexico

Chapultepec Grasshopper Hill

Attractions de Mexico: à l'ouest de Zocalo, où "gratte-ciel avenueAvenue Paseo de la Reformaautour de la colline Chapultepec et le lac du même nom est un vaste parc - l'ancienne résidence de banlieue de l'empereur aztèque. Le parc se compose de trois sections, et les attractions de la première sont le zoo , lac avec bateaux , Maison des miroirs , ruelle menant au sommet de la colline, intéressante musées d'art moderne , anthropologie et histoire Château de Chapultepec .

La deuxième partie est plus divertissante dans la nature, il y a des restaurants et des bistros, des terrains de jeux, des fontaines et des expositions et des ventes d'art populaire. La troisième section est une zone boisée et moins visitée. Le château de Chapultepec a été construit pendant la période coloniale au point culminant de la colline et a servi à différents moments de collège militaire, le palais de l'empereur Maximilien de Habsbourg et sa femme Charlotte, la résidence des présidents mexicains, et depuis 1944 ses locaux sont occupés Musée national d'histoire.

Musée d'histoire de Mexico

Palais des Beaux-Arts

L'abondance de monuments et de nombreux chefs-d'œuvre architecturaux des périodes coloniale et républicaine a donné lieu à appeler Mexico "ville de palais". Proche Parc central d'Alameda sur commande Porfirio Diaz au 100e anniversaire de l'indépendance du Mexique dans les années 1900-1934 a construit l'un des bâtiments remarquables de la ville dans le style de l'art déco italien - Palais des Beaux-Artsqui combine l'opéra, les salles de concert et Musée national d'architecture.

Le magnifique voisin du Palais des Beaux-Arts est situé à un pâté de maisons Tile House, ou Casa Asulejos, - un élégant monument de l'architecture coloniale du XVIIIe siècle, décoré de tuiles et de majolique de l'état de Puebla.

Tour Torre Latino au coucher du soleil. Mexico: activités

Le gratte-ciel le plus résistant de Mexico

En 1956, une autre attraction est apparue dans le centre historique de Mexico - Torre latinoGratte-ciel de 44 étages 182 mètres. L'ascenseur amène les touristes au 37e étage, qui abrite des boutiques de souvenirs et une cafétéria, qui offre une vue panoramique sur la capitale. Les locaux du musée occupent les 36e et 38e étages, et au-dessus se trouvent des restaurants et des plates-formes d'observation, par temps clair, vous pouvez voir non seulement les monuments de la métropole, mais aussi les volcans Popocatepetl et Istaxiuatl.

Volcan Popocatepetl actif au Mexique

Coyoacan - Musée de la maison Frida Kahlo

Le caractère de Mexico ne peut être compris sans visiter certains quartiers éloignés du centre, marqués par l'histoire d'origine, l'influence du passé préhispanique et colonial, divers styles architecturaux et l'atmosphère cosmopolite. Après la conquête de Tenochtitlan, l'une des premières colonies fondées par les Espagnols fut Coyoacan, qui a conservé la plupart de l'architecture historique, des églises et des chapelles anciennes et est entré dans la zone sud de la capitale de Mexico (Mexique).

L'attraction de cette région réside dans ses musées et ses maisons, où vivaient des célébrités telles que des artistes Frida Kahlo et Diego Rivera, révolutionnaire Lev Trotsky avec sa femme Natalia Sedova.

Frida Kahlo. Artiste mexicain célèbre

Culuacan

Quartier voisin Culuacan Il est considéré comme le lieu de naissance du premier chef des Aztèques, en plus, des célébrations festives colorées sont organisées ici, personnifiant le lien des gens avec leur passé. Les principales attractions - situées sur les pistes Cerro de la Estrella Monastère de San Matias et Temple de San Juan, Musée archéologique, Chapelle Divino Salvador et premier en amérique papeterie.

Tlalpan

Tlalpan - Un quartier pittoresque habité depuis l'Antiquité. Son nom de la langue Nahuatl se traduit par "terre".La zone est caractérisée par une forte concentration d'édifices religieux, de musées, de développement colonial des rues et des places où se déroulent de nombreux événements culturels, et des réserves écologiques et des parcs nationaux autour de la colline situés sur son territoire Ahusco. Parc Loreto - le lieu fondateur de l'ancienne cité olmèque de Cuicuilco, enfouie sous une épaisse couche de lave volcanique, dont les fouilles sont menées depuis le milieu du XXe siècle.

Bateaux lumineux sur le canal de Sochimilco

Cathédrale Notre-Dame de Guadalupe

Cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie, dominante de Zocalo, a été construite de 1573 à 1656 et reconstruite aux XIXe et XXe siècles, son édifice grandiose compte 15 chapelles latérales, allie les styles baroque, Renaissance et néoclassicisme et est le président de l'archevêque de Mexico. La fondation du temple est les restes inégaux des structures préhispaniques, et pour cette raison, ainsi qu'en raison de la composition du sol et de la grande masse, la cathédrale s'enfonce progressivement dans le sol. Des travaux de restauration en 1990 ont corrigé la pente des tours, mais le processus d'immersion ne peut pas être arrêté. Sur le côté est de la place de la Constitution, à l'endroit où palais du roi aztèque Montezuma II, un bâtiment du gouvernement appelé le Palacio Nacional a été construit par des conquistadors. À l'intérieur de ce monument de Mexico diego rivera fresque dédié à l'histoire mexicaine, et sur l'esplanade devant le palais chaque année dans la nuit du 15 au 16 septembre, un défilé militaire est organisé pour honorer l'indépendance de la république au son de la cloche sonnée par le président du Mexique.

Cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie à Mexico

Mexico: informations utiles

  • Information sur la ville
  • Carte de Mexico
  • Où aller
    • Visites (14)
    • Musées (7)
    • Aéroports (1)
    • Parcs (3)
    • Carrés (1)
    • Temples, églises, mosquées (1)
    • Gratte-ciel (1)
    • Installations sportives (1)
    • Festivals, vacances, spectacles (1)
    • Parcs nationaux (1)
    • Restaurants et Cafés (1)
  • Réservez un hôtel à Mexico
  • Rechercher et réserver des vols pas chers
  • Avis des touristes
  • Photos Mexico
  • Conseils de Mexico
  • Q & A
  • Excursions à Mexico
Mexico, MexiqueVues

Seuls les utilisateurs autorisés peuvent poser des questions ou répondre aux commentaires!
Veuillez vous connecter ou vous inscrire!

Seuls les utilisateurs autorisés peuvent poser des questions ou répondre aux commentaires!
Veuillez vous connecter ou vous inscrire!

Seuls les utilisateurs autorisés peuvent poser des questions ou répondre aux commentaires!
Veuillez vous connecter ou vous inscrire!

Seuls les utilisateurs autorisés peuvent poser des questions ou répondre aux commentaires!
Veuillez vous connecter ou vous inscrire!

Seuls les utilisateurs autorisés peuvent poser des questions ou répondre aux commentaires!
Veuillez vous connecter ou vous inscrire!

📌 Entrée

Quand se détendre au Mexique: Novembre - avril.
Différence avec Moscou: 9 heures (Mexico).
Température moyenne saisonnière: +29 ° C
Devise: Peso mexicain (MXP, $), égal à 3,45 R.
La langue: espagnol. Les stations populaires parlent anglais.

S'il existe un visa multi-Schengen pour les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Japon, un visa pour le Mexique n'est pas nécessaire. Dans d'autres cas, vous pouvez demander un permis d'entrée électronique gratuit. C'est vraiment 30 jours. Les détails sont sur le site Web de l'ambassade du Mexique.

✈️ Route

De Moscou au Mexique, un temps de vol moyen de 13 heures. Les prix des billets pour Cancun et Mexico commencent à partir de 30 000 R aller simple. L'avion fait escale à Düsseldorf, Riga ou Amsterdam. Les billets à travers les États-Unis sont moins chers: à partir de 23 000 R par billet aller simple. Mais sans visa américain, ils ne seront pas autorisés à prendre l'avion.

💸 argent

Les pesos peuvent être achetés aux guichets automatiques de change ou à la casa de cambio - bureau de change. Il est plus rentable de tirer des pesos dans un guichet automatique: le taux est aussi proche que possible de la Banque centrale. Une commission de 30 à 50 pesos (100-170 R) sera facturée quel que soit le montant.

Dans les grandes villes et les centres de villégiature, ils sont également prêts à accepter des dollars. Le changement d'épicerie est le plus souvent donné au taux de la banque centrale en pesos, mais dans les petits magasins et lors du paiement dans la rue, le taux peut être non rentable.

Les cartes sont acceptées partout, sauf dans les petites boutiques, les taxis et les bus.

🌴 Attractions

À Cancun peu d'animation: la plupart du temps, ils vont s'y allonger sur le sable blanc et profiter des Caraïbes. Si la mer s'ennuie, vous pouvez monter sur le pont d'observation Torre Escenica. Il s'agit d'un haut poteau qui ressemble à une attraction. Sa cabine s'élève à une hauteur de 110 mètres. Le site surplombe la ville et les Caraïbes. Le billet d'entrée coûte 15 $ (975 R).

Même depuis Cancun, ils se rendent dans les îles voisines, par exemple Contoy. Il s'agit d'un parc national avec du sable blanc et de l'eau azur, où vous pouvez voir des raies pastenagues ou d'énormes pélicans. Une excursion à Contoy avec transfert et petit déjeuner coûtera 99 $ (6435 R) par adulte. Sur le chemin, le bateau fera escale sur une autre belle île - l'île des femmes.

Chichen Itza - Le centre de la civilisation maya, où les anciennes pyramides sont préservées. En 2007, Chichen Itza a été reconnue comme la nouvelle septième merveille du monde. L'entrée coûte 225 pesos (776 R). Vous pouvez vous rendre à Chichen Itza en bus ADO. Un billet de Cancun coûtera 228 pesos (786 R).

Palenque - une autre ville maya, qui a été préservée presque entièrement. Les bâtiments sont divers: il y a des temples, des tombeaux et même des restes de toilettes publiques. Ils sont situés au milieu de la jungle. Contrairement à Chichen Itza, à Palenque, vous pouvez gravir une pyramide et sentir les fresques.

L'entrée coûte 70 pesos (241 R). Vous pouvez vous rendre à Palenque depuis Cancun en bus pour 447 pesos (1542 R).

Chichen Itza a plus de touristes que Palenque. Sur la photo - Chichen Itza

💀 Jour des morts au Mexique

Le jour des morts est une fête dédiée à la mémoire des morts. Il est célébré les 1er et 2 novembre. En l'honneur de la fête, les Mexicains organisent un carnaval, se déguisent et dessinent des crânes sur leurs visages. L'UNESCO a inscrit la Journée des morts sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Fruits et legumes
📌 Toute l'année, ils vendent des pommes de terre, des tomates, des betteraves.
📌 Les fruits changent à chaque saison: papaye, goyave, pastèque.
📌 2,5 kg de mangue coûtent 30 pesos (100 P), un seau de fraises - 40 pesos (140 P).

Cuisine de rue
📌 Le riz au poulet et aux tacos, les tortillas de maïs à la viande et aux légumes sont vendus partout. Le prix est de 50 à 100 pesos (170 à 345 R).
📌 Tous les plats sont servis avec de la sauce piquante, la netteté peut être ajustée par vous-même.
📌 Les sauterelles frites se mangent comme des graines. Un verre vaut 20 pesos (69 R).
📌 Les Mexicains adorent Elotes, maïs bouilli avec garnitures de votre choix: beurre, fromage, mayonnaise. Une portion coûte 20 pesos (69 R).

Cafés et restaurants
📌 Vous pouvez trouver la nourriture européenne habituelle: pâtes, steaks, petits pains.
📌 Le petit déjeuner avec café et jus fraîchement pressé coûte 65 pesos (224 R).
📌 Le jus, la viande, la salade et les pommes de terre fraîchement pressés coûteront 80 pesos (276 R).

🚃 Transport

Trafic aérien bien développé, vous pouvez rapidement passer d'un bout à l'autre du pays. Les billets pour les vols intérieurs peuvent être achetés sur les sites Web des compagnies aériennes Volaris et Viva.

Collectivement - Ce sont des minibus locaux. Ils partent des marchés et parcourent le quartier dans un rayon de 30 km. Le prix varie de 5 pesos (17 R) dans la ville à 50 pesos (170 R) dans le village voisin.

Autobus partez sans tarder. Ils ont une connexion Internet gratuite, des toilettes et des tapis. Les billets peuvent être achetés sur le site Web de la gare routière ou au terminal. Pour aller de Mexico à la ville de San Cristobal de las Casas, ou tout simplement San Cristobal, cela coûte 830 pesos (2863 R). Distance - 633 km.

Une voiture. La location d'une vieille Nissan Zuru coûtera 500 pesos (1725 R) par jour. En 3 jours, 500 pesos supplémentaires peuvent être utilisés pour l'essence.

Faire de l'auto-stop - c'est long et gratuit. Les conducteurs sont principalement conduits par des voitures ou des jeeps, rarement des camionneurs. Le temps d'attente moyen est d'une demi-heure.

🏠 Logement

À l'arrivée Vous pouvez louer une chambre ou une maison pour quelques jours via Air BBC. De plus, il vaut mieux négocier avec le propriétaire. Si vous louez une maison pour plusieurs semaines, les propriétaires peuvent faire une remise de 50%. Une chambre avec petit déjeuner à San Cristobal coûtera environ 700 R par jour et une maison séparée - 1000-1500 R.

Auberge de jeunesse Les propriétaires font souvent une remise lorsqu'ils paient pour une longue période: lors de la réservation d'un mois, ils peuvent économiser jusqu'à 30%. L'hébergement coûtera à partir de 700 R par lit dans une chambre à dix lits. Le petit déjeuner est inclus.

Louez une maison. Pour louer une maison, recherchez les panneaux se renta dans la ville. Vous pouvez donc trouver une bonne maison sans intermédiaires et demander une remise. Vous pouvez toujours rechercher sur «Locanto» et «Viva-nonces», mais les maisons y seront probablement plus chères. Prix ​​de location - à partir de 8000 R par mois.

Certaines auberges ont des soirées à thème et grillades

📱 Internet

Le Wi-Fi est dans presque tous les cafés, restaurants, grands supermarchés et centres commerciaux, et parfois sur les places centrales. Il y avait assez de vitesse pour le travail et les appels.

Trois opérateurs travaillent dans le pays: Telcel, Movistar et AT&T Unidos. «Telsel» a une meilleure couverture et les tarifs pour tous sont à peu près les mêmes. 1,5 Go d'Internet par mois coûte en moyenne 200 pesos (690 R).

⚠️ Règles de sécurité

  1. Ne buvez pas du robinet: l'eau est sale, vous pouvez attraper la salmonellose.
  2. Avant de laver les produits, ajoutez des gouttes désinfectantes à l'eau. Ils sont vendus pour 15-30 pesos (50-100 R) dans n'importe quel magasin, pharmacie ou marché. Ces gouttes purifient l'eau et les produits des bactéries et des germes.
  3. Gardez une trace des poches et des sacs à dos.
  4. Ne marchez pas dans les rues sombres et les zones industrielles.

🚨 Si quelque chose s'est passé

Ambassade de Russie au Mexique
Adresse: Mexico, st. Carlos B. Setina 12A (coin de la rue Chikontepek), district d'Ipodromo Condes, district administratif de Kuautemok, code postal 06140.
Téléphones: +52 55 52 71 4856, +52 55 5273 1605.

Numéro d'urgence de l'ambassade (menace pour la vie, la santé ou la perte de documents):
+ 52 55 5516 0870.

Nous recherchons des personnes qui voyagent seules. Si vous avez organisé des vacances en Russie, dans les pays voisins, des stations balnéaires populaires ou des endroits plus exotiques - partagez votre expérience avec nous.

Comment arriver à Mexico

Vous pouvez voyager de la Russie à Mexico avec un ou deux transferts. Les itinéraires les plus adaptés avec des prix de billets adéquats sont proposés par Aeroflot, Air France, Key-Em et Lufthansa avec des transferts à La Havane, Paris, Amsterdam, Francfort-sur-le-Main. Durée du trajet: de 16 à 40 heures.

Les vols opérés par United Airlines, Aeromexico, British Airways et Interjet atterrissent généralement dans les aéroports de Londres, New York et Los Angeles, ce qui n'est pas très pratique, car il est très facile de s'y rendre. La zone de transfert au Royaume-Uni ou aux États-Unis nécessitera un visa de transit distinct.

Les mêmes transporteurs ainsi qu'Air Canada et Alaska Airlines proposent de se rendre à la capitale mexicaine avec deux transferts. La durée totale du voyage ne dépassera pas non plus 16 à 40 heures, mais le touriste ne pourra guère choisir un itinéraire sans atterrir aux États-Unis, au Canada ou en Angleterre.

De l'aéroport à la ville

Tous les vols internationaux arrivent à l'aéroport Benito Juarez, qui est situé assez près du centre-ville. Il est plus facile et plus rapide d'utiliser le métro (la station la plus proche est Terminal Aerea, à seulement 200 mètres du terminal 1).

Il vaut mieux ne pas prendre de bus, malgré le fait que deux arrêts se trouvent à proximité du même terminal 1, car Mexico est une immense métropole et il est assez facile de se confondre avec son réseau routier. L'exception est les cas où seul le transport terrestre se rend à l'hôtel.

La sortie n ° 1 dispose de plusieurs stations de taxis, le bâtiment de l'aéroport étant situé presque au centre de la ville, des tarifs fixes sont appliqués aux passagers en fonction de la zone. Le prix moyen d'un voyage dans les rues centrales est de 450 MXN. Les prix sur la page sont pour octobre 2018.

Histoire et culture

Mexico est le propriétaire d'une histoire intéressante et mouvementée qui remonte à l'époque des Aztèques. Au 14ème siècle, la célèbre tribu des Indiens fonde la ville de Tenochtitlan sur le territoire de la future capitale mexicaine. Sa magnificence, son ampleur et son degré de perfection des travaux de construction ont ravi les Espagnols arrivés ici au XVIe siècle, qui ont activement conquis de nouveaux territoires durant cette période. La richesse des Aztèques ne les a pas non plus laissés indifférents, ce qui a conduit à une guerre ouverte. À la suite d'une longue confrontation entre les chefs de la tribu et les conquérants dirigés par Cortés, Tenochtitlan a été détruite et à sa place, Mexico a été fondée, qui est devenue la capitale de la colonie espagnole.

L'une des principales excuses pour les Espagnols, qui ont en fait détruit la population locale et ceux qui ont survécu, transformés en esclaves, étaient les rites aztèques. Les sacrifices humains, qui font partie intégrante du culte religieux des Indiens, étaient en effet extrêmement répandus. En plus des fanatiques religieux, les captifs ont été sacrifiés aux dieux.

L'histoire de la ville a été remplie de toutes sortes de conflits, de la lutte pour l'indépendance et d'actions révolutionnaires. L'esprit rebelle des Aztèques continue de vivre dans la population locale jusqu'à présent.

Cliquez sur "Cité des dieux", 7 n. - à partir de 100 128 roubles / personne + vol aérien.

"4 cultures", 7 n. - à partir de 78 414 roubles / personne + vol.

Détendez-vous dans les hôtels de Cancun, Riviera Mayi et Los Cabos!

Zones de Mexico

L'une des parties les plus intéressantes de la ville, construite avec des bâtiments de l'époque coloniale, est la zone autour de la place de la Constitution (Sokalo), de la cathédrale et du palais présidentiel. C'est là que les voyageurs se rendent pour leur première balade dans la capitale mexicaine.

La zone Rosa est le deuxième comté le plus populaire de Mexico. L'infrastructure touristique y est bien développée: hôtels, discothèques, magasins, restaurants à chaque pas. Un autre domaine est connu pour son st. Paseo de la Reforma, reliant le centre et le parc Chapultepec. L'avenue s'appelle les Champs Elysées. Il a été posé sous l'empereur Maximilien de Habsbourg et est rapidement devenu la "façade avant" de la ville.

Dans les espaces verts d'Alameda et de Chapultepec, vous pouvez voir de vieux bâtiments - des exemples de l'architecture espagnole, de magnifiques places, des musées, des fontaines, des monuments, des ruelles et des attractions bien entretenues. À noter également les quartiers de San Angel, Sochimilco et La Villa, situés à une certaine distance du centre.

Il y a des endroits au Mexique où un touriste ne devrait pas aller, surtout dans l'obscurité. Contrairement aux stéréotypes, ils ne sont pas seulement à la périphérie - littéralement à quelques pâtés de maisons de Sokalo, il y a le quartier de Tepito, où les trafiquants de drogue dominent le ballon. De plus, vous devez contourner les bidonvilles, les ateliers de réparation automobile et les ruelles étroites.

Mexico Hôtels

Un touriste qui planifie un voyage dans la capitale mexicaine est confronté à un grave problème de choix de logement parmi des centaines d'options. À Mexico, il y a des hôtels assez décents et peu coûteux à 300-390 MXN pour une chambre double par jour, situés dans le centre ou à proximité. Vous pouvez même trouver une option pour 216 MXN, cependant, loin et plus simple.

Le coût moyen d'un hébergement dans un hôtel de ville 3-4 * est de 1000 à 1500 MXN pour deux, les appartements coûteront environ le même montant, les établissements cinq étoiles loin du centre vont à 1900 MXN et plus près - à 3200 MXN.

Il est préférable de s'installer dans des zones plus ou moins sûres: Coyacan, San Angel, Zona Rosa, Alameda, Colonia Roma, La Villa, Chapultepec, ainsi que dans les rues entourant le centre-ville historique en raison de la proximité des principales attractions.

Achats

Bien sûr, pour les petites choses les plus colorées, vous devez aller aux marchés et aux foires. En règle générale, dans chaque zone touristique, il existe de tels endroits. Souvenirs typiques qui vous rappelleront un voyage au Mexique exotique: plats en céramique avec des ornements nationaux fabriqués par des Indiens mayas, crânes peints de couleurs vives et statuettes de Katrina - symboles du Jour des Morts (l'une des vacances les plus spectaculaires), hamacs, ponchos et brodés de sombrero en fil d'or.

Dans n'importe quel grand supermarché comme l'American Walmart, un grand choix de tequila et de mezcal est présenté à des prix plus humains que dans les boutiques de souvenirs. Vous pouvez y acheter du chocolat produit localement ou des assaisonnements chauds qui peuvent diversifier la cuisine habituelle et ajouter des notes épicées aux plats.

Les marchés les plus célèbres de Mexico avec une large sélection de produits: Ciudadela (Calle de Balderas), Lagunilla (Lopez Rayon, 46 lote 1), Bazaar de Sabado (San Jacinto, 11), Sonora (Fray Servando Teresa de Mier, 419).

Dans les magasins, les prix sont fixes, mais sur les marchés ça vaut le coup de négocier, et les vendeurs céderont avec grand plaisir, s’ils sont expliqués en espagnol, même si c’est maladroit. Contrairement aux commerçants arabes, les Mexicains n'organisent pas de spectacles de négociation - si l'acheteur part, ils ne le poursuivront pas en sautant par-dessus les étagères.

Cuisine et restaurants de Mexico

La cuisine mexicaine est un mélange explosif de saveurs ardentes. C'est aussi brillant et inhabituel que la culture de ce pays, mais, hélas, complètement inhabituel et même dans une certaine mesure dangereux pour un estomac européen sensible.

Naturellement, dans la capitale, le «bal est gouverné» par des restaurants de cuisine nationale et latino-américaine, où ils cuisinent des burritos classiques, des fajitas en flammes dans une poêle, des nachos de maïs, des quesadillas aux garnitures variées et des enchiladas.

Mais il est impossible de manger de tels aliments tout le temps, c'est pourquoi des dizaines d'établissements proposant une cuisine plus traditionnelle proposent aux touristes des plats européens «neutres», des pizzas, des hamburgers, des salades et des snacks familiers.

Le coût du dîner ou du déjeuner dans un restaurant de milieu de gamme ne dépassera pas 500 MXN pour deux (tandis qu'un couple de verres de vin ou un verre de tequila ira pour un repas). Dans un endroit plus démocratique, ils tiennent généralement dans 250 MXN.

Pour plus d'immersion dans les traditions du pays, vous devriez au moins une fois vous rendre dans un restaurant de la ville et essayer la restauration rapide mexicaine: des tortillas de maïs avec garniture et des petits pains avec de la viande et des légumes (tortas al rosto). Cette nourriture coûte un sou (jusqu'à 150 MXN par portion généreuse), mais le plaisir est inoubliable.

Salut Mexico

Fatiguée, mais avec enthousiasme, elle s'est dirigée vers le contrôle des passeports à Mexico.

- Fille, où est ton visa?

J'ai choqué l'employé de l'aéroport avec une impression électronique. La confusion sur son visage le troublait.

- Pour la première fois, je vois ça. Ce n'est pas un visa.

Comment n'est-ce pas un visa? La veille du départ, je suis allé sur le site de l'ambassade du Mexique, j'ai rempli un formulaire et j'ai reçu une telle autorisation électronique pour entrer par courrier. Internet ne fonctionnait pas, je ne pouvais pas montrer la lettre. Panique. Quelque part là, mon Lucas m'attendait, mais je ne pouvais même pas passer par ce fichu contrôle des passeports.

"Que dois-je faire de toi?" - l'employé secoua la tête et feuilleta mon passeport. - Oh! Schengen espagnol?

- Super, bienvenue au Mexique. Nous pouvons laisser Schengen. Et vous, apparemment, n'avez pas imprimé tout ce que vous avez reçu par la poste.

D'accord. Merci pour ça aussi.

Il se tenait avec un sourire radieux sur son visage et avec des gerberas dans ses mains.

- Des fleurs? Allez! La première fois que je vois des étrangers donner des fleurs!

- J'ai lu un article sur la façon de se comporter avec une fille russe.

Tu rigoles. Un elle est vraiment là.

Nous sommes sortis dehors et je me suis instantanément figé. Au Mexique. En août.

"Vous n'avez rien pris au chaud?"

- Non, je suis au Mexique.

- Mexico est à une hauteur décente, la température est presque toujours la même ici. Le soir et le matin, il fait frais, pas plus de 15. Et pendant la journée, il se réchauffe fortement. Chaque jour vers cinq heures du soir, il pleut.

Ici, vous avez des vacances ensoleillées au Mexique.

Nous sommes restés dans un embouteillage pendant deux heures. Il s'est avéré qu'environ 22 millions de personnes vivent dans la capitale. Donc avec la circulation, les choses n'étaient pas mieux qu'à Moscou.

L'appartement était meublé avec goût. Le cousin Lucas, avec qui il a vécu, est architecte d'intérieur. Sur les étagères, il y avait des squelettes mignons dans des robes colorées. À leur sujet - plus tard.

Il nous a réservé une table dans l'un des meilleurs restaurants de fruits de mer. "Vous en manque", a ajouté mon ami.

Le menu, bien sûr, est en espagnol. En anglais? Non, pas entendu. J'ai donc décidé de confier à Lucas la surprise de ma petite gourmande intérieure.

Faites immédiatement une réservation: tout ce qui a été apporté avait l'air dégoûtant. Par exemple, une étrange suspension brune dans une casserole. Mais il s'est avéré que c'était un plat incomparable de plusieurs types de fromage fondu avec l'ajout de piment et une quantité sans précédent de fruits de mer. Il y avait tellement de crevettes sur les tacos que la tortilla elle-même n'était pas visible. Quand ils ont apporté la moitié de l'ananas, rempli d'une masse peu appétissante, j'étais prêt pour ce qui serait très savoureux: il contenait du poisson, des calmars, des moules, et la sauce était avant tout une louange. Il est devenu clair ce que signifie ne pas juger un livre par sa couverture.

Après un dîner copieux, aucun décalage horaire de 8 heures ne m'a empêché de dormir comme un petit chico (bébé en espagnol).

Premier jour à Mexico

Lucas m'a donné un wifi portable et m'a demandé de lui répondre instantanément. Disons que Mexico est une ville très dangereuse pour les jeunes belles filles. Ok

J'ai décidé de commencer ma promenade depuis le parc central de Chapultepec. Voici le zoo. L'entrée gratuite et une impressionnante collection d'animaux ont un effet positif sur votre humeur. Après avoir regardé les animaux, je suis allé au palais du même nom, celui sur la montagne du parc. En chemin, j'ai regardé avec intérêt les caddies. Ils ont même saupoudré de pop-corn et de nachos d'épices et arrosé de fromage. Noix, bonbons, fruits au piment, soda de toutes les couleurs ... Tuez votre estomac, en un mot.

Les écureuils sautaient partout. Elle en a appelé un et elle m'a tiré avec un regard si féroce que j'ai dû admettre que les singes sauvages à Bali n'étaient pas la pire chose qui soit arrivée dans ma vie.

Il était une fois, les dirigeants mexicains vivaient dans le palais. Apparemment, ils n'arrivaient ici que sur des voitures, la montée était sérieuse pour "leur majesté", je devais m'arrêter pour me reposer de temps en temps. Il était midi et déjà sérieusement réchauffé, j'ai dû jeter mon sweat-shirt. L'entrée coûte environ 3 $ et une belle vue sur le parc et une partie de la capitale ouverte depuis la montagne. Dans le palais lui-même, l'atmosphère était préservée, et même des voitures se tenaient. J'avais raison à leur sujet.

En quittant le parc sur le Paseo de la Reforma, j'ai haleté. Gratte-ciel, des dizaines, des centaines. C'était comme si elle était à nouveau chez papy à New York. Pour accéder à la partie historique de la ville, il fallait tout le temps la suivre.

La plupart des musiciens de rue ont été tués, pour ainsi dire. Ils portaient des costumes brun pâle et un orgue de Barbarie torsadé. Les mélodies étaient telles qu'il semblait que du sang coulerait des oreilles.

Les principales attractions étaient à proximité: Palais National, Cathédrale, Palais des Beaux-Arts. J'ai marché dessus.

Je voulais manger. Et puis juste sur la place principale de Sokalo a éclaté le marché. En prenant de la quesadilla, j'ai finalement réalisé qu'il s'agissait d'une tortilla de maïs avec du fromage. Et pas comme le nôtre - avec tout ce qui peut y tenir. J'ai aussi acheté du maïs d'une douce grand-mère dans un verre qu'elle a abondamment saupoudré de fromage et d'épices chaudes. Je ne pouvais pas dépasser le marchand, qui dans des canettes avait de la crème glacée de tous les goûts, en commençant par la vanille et en terminant par la pina colada, le fromage et le maïs.

À propos de la nourriture

La cuisine mexicaine est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Imaginez tous ces tacos, quesadillas, ceviche, enchiladas, gil, guacamole ...

Les recettes sont vieilles de plusieurs siècles et les sauces, qui ajoutent parfois jusqu'à 10 ingrédients, peuvent être enviées par les chefs des capitales européennes. Tout avait l'air un peu différent de celui de Moscou. Chaque plat a sa propre base, ses propres sauces, auxquelles la garniture est éventuellement ajoutée. Le fajita et le burrito, par exemple, sont la cuisine du Texas américain, pas du Mexique, comme il s'est avéré.

À propos de la plage

«Je veux voir la plage locale», ai-je mal.

- Regardez l'hôtel. Regardez comme il est mignon.

«Je veux voir comment les habitants se reposent.»

- Que dois-je faire de toi, eh bien, allons-y.

Le gardien a regardé avec masque quand il a entendu ce que nous voulions sur une plage partagée. Sortant les clés, il ouvrit une énorme serrure sur la porte qui séparait l'hôtel de lui. Il ne lui suffisait pas de nous croiser sur le chemin.

Apple n'avait nulle part où tomber. Mais en même temps, personne ne bronzait et seuls quelques enfants étaient occupés dans l'eau. Des parapluies, des chaises et des tables en plastique étaient placés partout. Les gens étaient assis et. bu et mangé. Bien sûr, que pouvez-vous faire d'autre sur la plage?

Ouais, bien sûr. Je rêve Sur la plage, dans la chaleur, parmi la bohème locale. Ambiance barbecue au bord de l'eau à Tuapse.

Nous sommes allés au comptoir et là encore surprise. Réservoirs d'huîtres fraîches, de crevettes et de crabe. On nous a donné un menu. J'ai soudainement voulu manger.

Immédiatement une femme a couru et a tendu une rose faite de mangue. Certes, le Mexique avait les fruits les plus délicieux que j'aie jamais mangés. Ensuite, Lucas a dit qu'ils étaient exportés aux États-Unis.

Huîtres pour 1 dollar! Où est-il vu? Tacos aux crevettes roses fraîches, moules à la sauce salsa. Maintenant, je comprends l'amour des Mexicains pour la plage.

Un groupe de mariachi est venu et a commencé à chanter.

"Vous pouvez jouer un mariage ici: il y a des chanteurs, il y a de la nourriture et des boissons, il y a une vue, un bouquet de mangues aussi", a rigolé Lucas.

Allons nous promener dans la ville. En plus de nombreux bars, restaurants, il n'y avait rien à regarder. Sauf sur les ruines d'un château sur une colline et quelques églises. Vers huit heures, le rocher de La Quebrada est arrivé, d'où des fous ont sauté dans l'eau, ce qui en fait un spectacle complet. Pour une somme modique, bien sûr.

Nous sommes allés dans un restaurant côtier, commandé une assiette de fruits de mer pour deux. Ils ont sorti la soupe. Alors Puis une salade de fruits de mer. Super. Tacos. Quand une autre table pliante a été installée à notre table, nous nous sommes excités. Un immense plateau apparut, sur lequel il y avait plusieurs types de poissons, crevettes, calamars, seiches ... Nous nous regardions aux tables suivantes avec curiosité.

"C'est pour deux?"

- Pour un, pour deux ... Oui.

Lorsqu'ils ont apporté une demi-litre de Margarita, nous n'avons plus été surpris. Oui, les Mexicains adorent manger.

Un homme est venu vers nous d'une table voisine:

- Excusez-moi, monsieur, d'où venez-vous?

Le père de Lucas était catalan et sa mère était vénézuélienne. Mais, comme il l’a expliqué, il vaut mieux dire à tout le monde que vous êtes d’Amérique latine. Plus de confiance.

- Et ton compagnon?

- Avez-vous rencontré lors de la Coupe du monde en Russie?

"Non, il y a longtemps, à New York."

Puebla

Pendant longtemps à Acapulco, ils ont décidé de ne pas rester trop longtemps et sont allés regarder les pyramides mayas. Pour être honnête, j'ai toujours été sûr qu'au Mexique, il n'y a qu'une seule pyramide maya survivante à Chichen Itza.

Il s'est avéré que presque dans tous les États, il existe des vestiges de l'ancien luxe de l'ère maya.

Par conséquent, nous avons décidé de nous rendre à la ville de Puebla pour faire appel à l'ancien complexe de Cholula. Voici la plus grande pyramide, encore plus que les égyptiennes. À la fin du XVIe siècle, une église catholique a été érigée sur une petite colline. Après le tremblement de terre, l'une des cloches s'est effondrée et, lors de sa restauration, une étrange fondation a été découverte sous terre. Lors des fouilles, il s'est avéré qu'il s'agit d'une pyramide! Et c'était seulement au 20e siècle. Naturellement, l'UNESCO a immédiatement pris sa place.

Tout cela nous a été raconté par le guide, que Lucas a traduit simultanément. Anglais? Non, pas entendu. Nous avons erré à travers les labyrinthes de la pyramide, écouté comment nous approvisionnions la ville en eau. Mais la chose la plus frappante est l'écho. Le complexe a été spécialement conçu pour que les prêtres puissent être entendus de n'importe où.

Paradis gastronomique

- Nous allons à la Mecque gastronomique du Mexique - la ville d'Oaxaca dans l'état du même nom. Certes, cela prendra cinq heures.

J'ai hoché la tête. Le matin, je n'étais pas bien. Cela a commencé par le fait que je ne voulais pas manger. La simple mention de quelque chose où il y a une tortilla, du fromage ou de la salsa m'a rendu nauséeux. Et cela représente 90% de l'alimentation des Mexicains.

Nous sommes allés au restaurant Los Danzantes, l'un des meilleurs de TripAdvisor. Franchement, je n'ai jamais fait confiance aux évaluations, mais apparemment en vain. L'endroit était vraiment digne: décoration, serveurs polis, musique live et public. Et la nourriture. J'ai cru Lucas parce que mon appétit ne me venait toujours pas. Ils mangèrent du "mole negro" - un plat traditionnel de l'État, de la viande dans une sauce composée de piment, de chocolat et d'ingrédients secrets. Et une salade d'écrevisses naines, je les ai affectueusement appelées Sebastian.

Oaxaca, en plus de la capitale gastronomique du Mexique, est également le berceau de la boisson mezcal. Par conséquent, nous sommes allés dans un bar où tous les cocktails sont préparés sur la base. Les habitants assis près du bar nous ont regardés avec beaucoup d'intérêt.

- D'où venez-vous? - a demandé Lucas.

- Et elle? - Ils m'ont hoché la tête.

- Vous vous êtes rencontrés à la Coupe du monde?

- Non, nous nous sommes rencontrés il y a longtemps, à New York.

Ils acquiescèrent d'un air approbateur. Quel genre de préjugés sur les rencontres au championnat en Russie.

Le lendemain, nous nous sommes enfuis au marché et avons acheté une fromagerie locale: une énorme boule, quelque chose comme suluguni.

Ils ont vu sur la carte que 60 kilomètres d'Oaxaca sont les plus belles sources naturelles du pays. Comment puis-je m'arrêter ici? J'ai donc conduit un point sur la route.

"On y va définitivement?" Quelque chose ne ressemblait pas à une route menant à un lieu touristique.

Nous avons vraiment roulé le long de la route dans des nids de poule à travers de petits villages où les enfants couraient après nous, et des cactus solitaires s'étalaient sur des rochers nus.

- Google maps n'a pas encore échoué. À droite.

La tablette Hierve el Agua nous a considérablement remonté le moral. Quelle beauté c'est: des montagnes avec vue sur la plaine, des piscines naturelles avec de l'eau thermale fraîche formée sur les pistes. Après avoir erré un peu, nous avons trouvé une cascade avec une vue pittoresque et une clé qui a frappé l'air juste sous nos pieds.

Assis dans le lac thermal comme dans un jacuzzi, nous regardions les touristes. A proximité se trouvait un jeune couple - mexicain et évidemment russe. Elle n'a pas décroché le téléphone et a chuchoté quelque chose dans une langue familière sur WhatsApp. Le Mexicain l'a regardée avec amour et a pris des photos.

- Pensez-vous qu'ils se sont rencontrés lors de la Coupe du monde en Russie?

- Et quelqu'un était indigné que tout le monde pense dans des clichés.

Grands dégustateurs

C'était le troisième jour de ma réticence à manger. Honnêtement, c'est la première fois avec moi. La nourriture est l'un de mes passe-temps préférés. Et puis un tel crash.

Nous avons voyagé de la maison d'Oaxaca à Mexico. Et en chemin, ils ont vu une ferme mezcal. Encore une fois, c'est la boisson principale du Mexique, et la tequila n'en est qu'une sous-espèce. Ils sont également fabriqués à partir d'agave, mais, contrairement à la tequila, le sucre n'est pas ajouté au mezcal, mais un ver est ajouté, ce qui démontre la pureté de la boisson.

J'étais troublé par l'idée que j'allais boire une boisson forte, où le ver innocent avait également mis fin à ses jours.

Assis à table, Lucas a commandé une visite guidée avec dégustation.

"Je ne suis pas sûr de pouvoir boire."

"Ne vous inquiétez pas, cela vous mettra sur pied."

Un homme mignon est venu avec un ensemble de bouteilles. Et il a mis devant moi une sorte de bavardage dans un verre.

"Votre jeune homme a dit que vous aviez des problèmes d'estomac." Cette infusion de camomille et d'herbes spéciales, à boire.

L'homme, quant à lui, a commencé son histoire. Lucas traduisit rapidement. Devant nous se trouvait un mezcal classique, annuel avec une teinte ambrée, brunâtre avec du cacao, jaunâtre avec du melon.

Puis ils ont commencé la dégustation: un coup, deuxième, troisième. Après environ 10 minutes, un sourire est apparu sur notre visage, la chaleur a commencé à couler dans notre estomac, et nous, titubant légèrement, sommes allés regarder la production, ce qui ne voulait pas dire qu'elle était terriblement intéressante. La dégustation était plus excitante. 43 degrés en mezcal et 35 dans la rue.

«Je veux manger», dis-je doucement, dès que nous avons démarré le moteur.

- Hourra! Nous l'avons fait!

Il a freiné près d'un village et une femme s'est précipitée vers nous. Lucas a dit quelque chose en espagnol et cinq minutes plus tard, elle a apporté quelque chose enveloppé dans une feuille de bambou. Je l'ai retourné et la vapeur a commencé à partir de là. Elle a collé avec impatience une fourchette, aimablement fournie par une femme.

Sans blague, c'était la nourriture la plus savoureuse de ces derniers jours. Peut-être, bien sûr, parce que je n'étais pas malade et qu'il n'y avait pas de fromage fondu et de salsa.

- C'est tamal. Ils disent que même les Mayas ont fait ce plat lorsqu'ils sont allés camper. La pâte de maïs est placée dans une feuille de palmier, de la viande, du poivre, de l'oignon et des herbes cuites dans des épices sont ajoutés, enveloppés dans une enveloppe et conservés à la vapeur.

- C'est une recette pour les dieux, honnêtement!

Je viens de rentrer à la maison, je me souviens que ma mère aime la tequila. Mescal l'aimerait certainement. Lucas a promis de lui donner une bouteille en son nom.

Les derniers jours

Sochimilko. Venise mexicaine. La ville sur le lac est apparue au Xe siècle. Peu à peu, les Aztèques ont commencé à construire des canaux, puis des maisons ont été construites sur de petites îles. Et maintenant, la région de Mexico est sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ici, ils aiment passer du temps non seulement les habitants, mais aussi les touristes. Lucas a loué l'un des bateaux traditionnels, rappelant plus une petite barge ancienne, qui était pompée par Xzibit, décorée de motifs.

Ils ont pris le michelad, que nous avons apporté dans un verre d'un litre. Je comprends que cette taille devrait suffire pour tout le voyage. La Michelada est une bière, généralement mexicaine Corona, avec du jus de citron vert, du sel et des épices sur le bord d'un verre.

Nous avons navigué devant les bateaux sur lesquels nous avons célébré les anniversaires, les enterrements de vie de garçon, organisé un barbecue en famille, des dates. Sur des bateaux séparés, ils ont vendu des collations, des boissons et même des fleurs. À un moment donné, j'ai vu des arbres sur lesquels ... des poupées étaient suspendues! Et de mes cauchemars d'enfance: sans mains, ni yeux, dans des robes déchirées.

- Il y a une légende selon laquelle vivait un homme qui a commencé à ramasser des poupées abandonnées dans la rue et à les récupérer. Puis il a quitté sa famille et s'est installé sur cette île, qui a été plus tard appelée «l'île des poupées mortes», a déclaré notre guide-gondolier d'un air sombre.

Voyant comment mes yeux brillaient, Lucas a promis de me faire une soirée d'adieu sur la place Garibaldi, le principal lieu de rassemblement des groupes Mariachi.

La place était juste à côté du musée de la tequila. La logique est claire. Il se promenait, regardait, goûtait, chantait.

Je ne pouvais pas imaginer que ce soit toute une culture. Des groupes de chanteurs, vêtus de vêtements colorés de différentes couleurs selon leur implication dans un groupe particulier, se précipitaient d'une table à l'autre, chantant des chansons pour de l'argent. Le coût dépend du nombre de musiciens. Le plus d'entre eux, le plus cher. Lucas est parti pendant un petit moment, puis est revenu avec un groupe de jolis oncles en costumes rouge-vert qui ont chanté la chanson "Murka, tu es mon petit chiot". Il s'est avéré que c'était la seule chanson en russe qu'ils connaissaient. Mais c'est symbolique et conforme à mon nom de famille.

Mon avion était en fin de soirée. Lucas et moi avons regardé la série russe Crime and Punishment avec des sous-titres anglais et mangé des rouleaux. J'ai honnêtement admis que je ne peux plus regarder la cuisine mexicaine. Il soupira et dit: "Moi aussi."

Soudain, il a sauté du canapé, s'est cogné la tête contre la tête, a attrapé un vélo et a crié ce qui se passerait dans une demi-heure.

Il est revenu avec une bouteille de mezcal.

- Chéri, c'est de l'alcoolisme pur, quand on est tellement gonflé pour une bouteille.

- Mi amor, j'ai promis d'acheter à ta mère une bouteille de bon mescal, tu as oublié? Je me souviens que dans l'un des articles, il était dit que vous ne pouvez pas promettre quelque chose à une fille russe sans le remplir. Vous êtes vindicatif, vous vous souviendrez de toute votre vie.

Dieu sauve ces gens qui écrivent des manuels pour les étrangers.

Pin
+1
Send
Share
Send