CANADA

Visa au Canada après le refus d'experts ayant de l'expérience à l'ambassade

Pin
+1
Send
Share
Send

Par exemple, le nombre de demandes aux collèges et universités au Canada pour l'année universitaire 2019-2020 a dépassé 10 à 20 fois les chiffres de l'année précédente. Certains établissements d'enseignement n'étaient pas prêts pour une telle quantité de travail, ce qui impliquait une attente plus longue pour obtenir une réponse sur l'admission. Certains programmes des collèges de Toronto ont été fermés pour candidatures après la première semaine de la commission hôte.

Par conséquent, si vous regardez pourcentage de visa pour le Canada depuis plusieurs années, il convient de noter que cela n'a pas changé - le nombre de ceux qui ont reçu un visa est d'environ 60 à 70% par an en Ukraine.

Conseil EDUSTEPS: Si vous ne voulez pas faire partie de ces 30 à 40% à qui un visa canadien a été refusé, obtenez le soutien de nos conseillers pédagogiques. Nous adoptons une approche responsable de la préparation des documents et discutons avec chaque étudiant de toutes les questions qui, à notre avis, peuvent affecter la décision de l'ambassade de délivrer un visa.

Consultation avec un spécialiste EDUSTEPS

Les raisons les plus courantes de refuser un visa pour le Canada sont:

1 Absence d'historique de visa

Pour le Canada, il est important que vous ayez un bon historique de voyage. Si l'étudiant est mineur et souhaite se rendre dans un camp d'été, alors dans ce cas, l'absence de visa par l'histoire ne deviendra pas un facteur clé dans la délivrance d'un visa. Mais si un étudiant a déjà 18 ans et qu'il souhaite faire une demande de voyage / d'études au Canada, et en même temps qu'il a un passeport propre - cela pourrait affecter négativement le rôle de l'ambassade dans la prise d'une décision de visa.

Conseil EDUSTEPS: Si vous prévoyez d'aller au Canada, prenez le temps de voyager ou de voyager avant de vous rendre dans l'un des pays européens, par exemple, apprendre l'anglais. De plus, l'obtention d'un visa pour le Canada est très bien affectée par un visa pour les États-Unis.

2 Fausses informations

Si vous avez refusé un visa à d'autres pays (par exemple aux États-Unis), l'ambassade le verra certainement, car ils ont une base commune. Par conséquent, il vaut mieux indiquer par vous-même que vous avez déjà eu un refus et expliquer ses raisons, et n'attendez pas que tout le monde le sache à l'ambassade.

Est-il utile de rappeler que vous ne devez pas tromper l'ambassade et fournir de faux (faux) documents de la banque ou du travail. Vous pouvez être mis sur liste noire pour les faux documents et interdit de demander un visa dans les 2 à 5 prochaines années.

Vous pouvez être sûr que l'ambassade s'informera de votre faux certificat auprès de la banque, même si les employés de la banque sont tenus de ne pas diffuser d'informations sur leurs clients. Et dans le refus, ils vous écriront que vous "avez délibérément trompé l'ambassade du Canada":

Si vous souhaitez obtenir un visa pour le Canada, il devrait y avoir un montant dans votre compte bancaire qui pourra couvrir les frais de formation, d'hébergement, les coûts associés et le vol. La finance est votre airbag. L'ambassade doit savoir si vous avez les moyens de rester dans un autre pays.

Un montant important dans le compte ne suffit pas, vous devez également montrer une source transparente de vos revenus ou des revenus de votre parrain (certificats sur l'utilisation des salaires). Il vaut mieux montrer ses revenus pendant plusieurs mois, six mois par an.

4 Manque de logique

Lorsque vous remplissez la demande, assurez-vous qu'il n'y a pas de faits contradictoires dans votre formulaire de demande. Regardons quelques exemples:

Le choix du Canada comme premier pays touristique.

Vous ne devez pas l'indiquer dans votre formulaire de demande si vous n'avez jamais voyagé nulle part et que vous prévoyez soudainement d'aller au Canada pour apprendre la langue ou simplement voyager. Ce n'est pas logique pour l'ambassade, car tout cela peut se faire dans un autre pays.

Si vous prévoyez de travailler dans un domaine où l'anglais n'est absolument pas nécessaire - n'indiquez pas dans votre demande que vous allez au Canada pour étudier une langue étrangère.

Mauvaise sélection de programme.

Il arrive souvent qu'un demandeur de visa étudiant au Canada travaille déjà en Ukraine (par exemple, un électricien) et choisisse un programme anglais + affaires pour étudier dans un collège. L'ambassade ne comprendra pas un changement aussi radical. Par conséquent, évaluez toujours où vous mangez, pourquoi, comment cela se rapporte à votre vie et à votre travail.

5 Parents qui ont séjourné illégalement et vivent au Canada

Si vos proches vivent au Canada, mais qu'ils violent les lois (violation de la loi, évasion fiscale, etc.), tout cela peut affecter la délivrance de votre visa. Par conséquent, assurez-vous d'inclure dans le formulaire de demande toutes les informations sur vos proches qui vivent au Canada afin que l'ambassade ne vous soupçonne pas de fournir de fausses informations. (Voir paragraphe 2)

6 Aucune raison de retourner en Ukraine.

Maintenant, beaucoup de gens parlent d'immigrer au Canada par le biais de l'éducation, mais ils oublient que le principal objectif du séjour au Canada est précisément l'éducation, et non l'immigration. Considérez les réponses les plus courantes de l'ambassade, dans lesquelles ils expriment leurs doutes quant aux liens de l'élève avec le pays dans lequel il vit.

«Merci de votre intérêt à étudier au Canada. Après un examen attentif de votre demande de permis d'études et des pièces justificatives, j'ai déterminé que votre demande ne répond pas aux exigences de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (LIPR) et du Règlement sur l'immigration et la protection des réfugiés (RIPR). Je refuse votre candidature pour les motifs suivants:

  • • Je ne suis pas convaincu que vous quitterez le Canada à la fin de votre séjour, comme le stipule le paragraphe 216 (1) du RIPR, en fonction de l'objet de votre visite.
  • • Je ne suis pas convaincu que vous quitterez le Canada à la fin de votre séjour, conformément au paragraphe 216 (1) du RIPR, compte tenu des perspectives d'emploi limitées dans votre pays de résidence.
  • • Je ne suis pas convaincu que vous quitterez le Canada à la fin de votre séjour, conformément au paragraphe 216 (1) du RIPR, en fonction de votre situation d'emploi actuelle.

Vous êtes invités à présenter une nouvelle demande si vous pensez pouvoir répondre à ces préoccupations et démontrer que votre situation répond aux exigences. Toutes les nouvelles demandes doivent être accompagnées de nouveaux frais de traitement. »

Parfois, la chose la plus difficile pour un étudiant est de prouver son lien avec le pays de citoyenneté ou de résidence permanente. Qu'est-ce qui affecte le lien avec la patrie?

Votre propriété en Ukraine n'est pas toujours une garantie de votre retour au pays, car elle peut toujours être vendue. Mais si c'est le vôtre, pas vos parents, cela vaut la peine d'être montré.

Lorsque vous faites une demande de visa étudiant, l'ambassade s'intéresse à la question du soutien financier à la famille pendant le séjour et la formation de l'un des conjoints au Canada.

Travail stable, avec de bons revenus dans le pays du demandeur.

Cet élément est particulièrement important pour ceux qui travaillent déjà et qui souhaitent suivre des cours de courte durée au Canada ou poursuivre des études à long terme dans un collège ou une université. Un bon travail avec un bon salaire sera perçu comme la raison du retour en Ukraine.

Lorsque vous préparez des documents pour un visa à l'ambassade du Canada, vérifiez si tout est clair et logique dans votre demande. Les documents demandés par l'ambassade doivent être authentiques et préparés de la bonne manière. De plus, les étudiants de plus de 18 ans doivent être attentifs - le pourcentage de refus pour eux est récemment devenu plus élevé

Et rappelez-vous, il vaut mieux faire confiance à un spécialiste que les conseils de personnes qui vous sont inconnues dans divers forums.

Si vous rencontrez des difficultés, veuillez nous contacter pour des conseils:

Assurance qualité: expérience à l'ambassade et certificats d'origine canadienne!

Fondateur et PDG du Centre de services du Canada.

Le Centre de services canadien est la seule entreprise de la Fédération de Russie et de la CEI qui offre une gamme complète de services aux personnes voyageant au Canada: demande de visa, immigration, sélection et inscription dans les établissements d'enseignement du Canada, organisation de voyages d'affaires, de groupes et de visites individuelles, aide à l'achat de biens immobiliers au Canada et beaucoup plus.

L'entreprise a été fondée à la fin de 2008 par un ancien employé de l'ambassade du Canada à Moscou et est peut-être à ce jour la seule organisation experte dans le domaine de l'organisation de voyages au Canada.

Il est toujours difficile de refaire le travail incompétent de quelqu'un, mais nous le prenons parce que nous voulons vraiment aider nos clients à réaliser leur rêve ou même à réunir mari et femme.

Si vous avez vous-même demandé un visa ou demandé de l'aide à une autre entreprise mais que vous avez été refusé, nous serons heureux de vous aider.

Pourquoi pouvons-nous demander un visa même après un refus de 3 à 5 fois? Parce que seuls les spécialistes des centres de services canadiens ont une expérience de travail à l'ambassade du Canada à Moscou, et notre entreprise a été la toute première sur le marché des services de visas.

Nous savons comment et quoi faire pour qu'un agent des visas approuve votre visa jusqu'à 10 ans, même après un refus de 3 à 5 fois!

Appelez ou laissez une demande, nous vous aiderons!

Bon après-midi Je suis engagé dans la recherche, il se trouve que j'ai eu l'occasion d'étudier dans le cadre du programme de doctorat dans une université canadienne. Cependant, le chemin entre le moment de l'inscription à l'université et le franchissement de la frontière canadienne n'était pas le plus facile. Possédant une expérience suffisante dans la délivrance indépendante de visas touristiques à l'espace Schengen, le cas du visa canadien s'est avéré spécial. Après avoir étudié les informations fournies par CIC (Citoyenneté et Immigration Canada), j'ai soumis les documents moi-même, agissant strictement selon l'algorithme et j'ai réussi à obtenir un refus après 10 jours. La disposition, évidemment, n'est pas des plus agréables. Cependant, la situation a été corrigée par le personnel du Centre de services canadien. Après une conversation détaillée spécifiquement sur ma situation, un ensemble de documents a été déterminé, qu'il a été décidé de joindre à la déclaration. De plus, les employés du centre se sont engagés dans la totalité de la circulation des documents, tout en m'informant constamment de l'avancement du dossier et en répondant rapidement à mes questions. Cette tentative a été couronnée de succès en grande partie grâce à l'expérience des employés du centre. Maintenant, je suis au Canada et je suis très heureux des opportunités ouvertes. Mon expérience a montré que les employés du Centre de services canadien connaissent leur entreprise et peuvent leur faire confiance.

J'ai fait un visa après trois refus, que j'ai reçu dans une autre agence et je ne pensais plus pouvoir arriver au Canada. Ici, ils m'ont tout raconté, toutes les erreurs commises et m'ont donné une liste de documents complètement différente. Je ne sais pas comment ils font, mais j’ai obtenu un visa après trois refus depuis 8 ans. Merci beaucoup au Centre de services canadien et au gestionnaire, Inna en particulier.

Je tiens à exprimer ma profonde gratitude pour avoir demandé un visa de travail au Canada et pour le professionnalisme des services fournis. En raison des circonstances, il était nécessaire pour moi d'obtenir un visa dans un court laps de temps, généralement ce type de visa est délivré dans les trois mois, mais je l'ai obtenu assez rapidement, un peu plus d'un mois, puis à cause des vacances du Nouvel An. De plus, les personnes dans ce centre sont toujours amicales et aident les clients non seulement avec le traitement des visas. Je vous souhaite prospérité et bonne chance!

Nous exprimons notre gratitude au personnel du Centre de services canadien pour la haute culture de service et l'efficacité dans l'obtention de visas.

Bon après-midi J'ai eu une entrevue à la frontière et maintenant au Canada, merci pour la préparation et l'aide!

Site Web de Vinsky

  • Liste des forumsForum AMERIQUEForum CANADAVisa au Canada: obtenir un visa canadien documents
  • Changer la taille de la police
  • Smartfeed
  • Blogs
  • Les règles
  • Instructions
  • FAQ
  • Galerie
  • Inscription
  • Se connecter

Refus de visa pour le Canada - que faire

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur ni invité enregistré: 3

Louez une voiture au Canada: Recherchez et réservez des voitures dans les agences Rent Car au Canada - toujours le meilleur choix de voitures et de prix, en plus, l'assurance est incluse
Vols: Vols pas chers vers le Canada - croyez que vous ne trouverez pas moins cher
N'oubliez pas de souscrire une assurance voyage: souscrire une assurance voyage en ligne est rapide et asyst est poli si quelque chose vous arrive

Pin
+1
Send
Share
Send